Information COVID 19

 

Réouverture  le 18 mai  2020 du collège aux élèves volontaires de 6ème et 5ème. Accueil à compter du 8 juin pour les élèves de 4ème et 3ème. L’organisation générale retenue est celle de l’alternance 1 semaine sur 2.

Pour les familles ayant fait le choix du maintien de leur enfant au domicile, les modalités de continuité pédagogique mises en place depuis la période de confinement sont toujours d'actualité.

Si une mesure de fermeture était décidée par les autorités avant le début des congés d’été, le plan de continuité de l’activité serait à nouveau activé selon les modalités qui ont été mises en œuvre durant la période de confinement.

- Pour toute question relative à la continuité pédagogique mise en place pour les élèves, merci de contacter l'établissement à l'adresse courriel Ce.0560050a@ac-rennes.fr
 

Exposition Filiations artistiques

Pour démarrer l'année 2020  la galerie galerie d'Art du collège Jules Simon  a  proposé du 13 janvier au 8 février 2020  une exposition d'anciens élèves de notre établissement.
Ils ont été scolarisés dans l'établissement entre 1997 et 2009.
Cette exposition présente les parcours artistiques qu'ils ont choisis ainsi que les univers professionnels dans lesquels ils évoluent désormais.
Leur cheminement depuis le collègeles a conduit vers des explorations, atypiques et variés .
Artiste, designer, graphiste, architecte, architecte d'intérieur ou chocolatière sont les univers proposés par ces jeunes créateurs.
Julien Laforge - sculpteur sur bois
Mélanie Menard - architecte d'intérieur
Anne-Charlotte Laurans - illustratrice
Eve Cardon - artisane chocolatière
Margaux Orst - Architecte
Eloïse Orst - Désigner en architecture d'intérieur
Mme Bougeard invite tous les anciens élèves à se manifester auprès d'elle afin qu'elle puisse monter d'autres expositions avec leurs oeuvres.



 

Théatre documentaire en allemand

Le jeudi 23 janvier 2020, le collège Jules-Simon avait invité la comédienne allemande Saskia Hellmund à présenter sa pièce « La fille qui venait d’un pays disparu », écrite à l’occasion des commémorations du 30ème anniversaire de la Chute du Mur de Berlin en novembre 1989.

Seule sur la scène, Saskia Hellmund évoque la manière dont la jeune fille de 15 ans qu’elle était alors a vécu la transformation radicale de la société est-allemande dans laquelle elle avait grandi. Quelques objets du quotidien chargés de souvenirs, des musiques dont l’hymne de la RDA et une cantate de Bach, un poème mais aussi des extraits sonores du journal télévisé de l’époque ramènent la comédienne et son public à l’automne 1989, permettant ainsi aux jeunes spectateurs d’avoir une première approche de la période qu’ils étudieront dans quelques semaines avec leurs professeurs d’histoire, eux-aussi présents dans le public. La division de l’Allemagne et de l’Europe fait en effet partie du programme d’histoire de Troisième et les germanistes étudient également cette thématique en cours d’allemand.

A l’issue de la pièce, les élèves ont pu échanger avec la comédienne et lui poser des questions sur les événements de 1989-90 et sur son parcours. Certains ont aussi tenté de mettre en perspective la vie des citoyens est-allemands  avec la leur et se sont interrogés sur ce qui était nécessaire à leur bonheur. 


 
Deux classes de Troisième du Collège Jules-Simon ont assisté à la pièce « La fille qui venait d’un pays disparu ».

«